Le référencement désigne l’ensemble des moyens mis en œuvre afin de positionner le mieux possible un site web dans les résultats de recherche mais également le fait qu’il soit indexé c’est-à-dire qu’il soit inscrit dans les moteurs de recherche.
Pour qu’un site puisse avoir de la visibilité sur Internet, il faut que le moteur de recherche l’affiche de préférence dans la première page de résultats.

Avant de commencer, rappelons quelques généralités sur la manière dont se présente une page de résultats.
La page de résultats est désignée par l’acronyme SERP : « Search Engine Result Page ». Celle-ci a une structure qui est toujours la même. Sur la page de résultat, les annonces sont classées : d’abord des annonces payantes puis des annonces naturelles. Les résultats sont présentés sous forme de snippets : un titre, un lien et une description.

Les annonces payantes ou liens sponsorisés sont liées au SEA tandis que les annonces naturelles ont un lien avec le SEO. Ce sont les deux types de référencement différents à distinguer.

Le SEO (Search Engine Optimization) est l’optimisation du site pour apparaître dans les pages d’un moteur de recherche tel que Google, Bing, Yahoo… Le SEO nécessite du temps pour être mis en place et les résultats ne sont pas visibles dès le début. Pour améliorer le référencement d’un site on va créer du contenu comme des articles, et travailler sur l’utilisation de mots-clés recherchés. La sélection de ces mots-clés s’opère en fonction du nombre de recherches et du positionnement des autres sites par rapport à eux : savoir s’il y a beaucoup de concurrence. La création de netlinking fait également partie des moyens mis en œuvre pour améliorer son référencement. Cela consiste à augmenter la popularité d’un site en ayant des liens hypertextes qui pointent vers celui-ci. Il est nécessaire d’être attentif aux changements dans les algorithmes qui peuvent impacter le positionnement de son site. Le référencement naturel nécessite donc un travail régulier sur le long terme.

Le SEA ou Search Engine Advertising désigne le référencement payant. Celui-ci permet de mettre directement en haut des résultats son site internet et les sites partenaires diffuseront également des publicités. Celui-ci est rapide à mettre en place. Le SEA consiste en l’achat de liens sponsorisés mais aussi de mots clés. Cette méthode permet d’avoir un ciblage précis de l’audience. Celle-ci a pour avantage de s’assurer un bon retour sur investissement (ROI), de permettre de gagner en visibilité et d’augmenter la notoriété de son site sur internet. Toutefois, cela engendre des coûts et une fois la campagne terminée, le site n’apparaîtra plus sur la première page dans les résultats.

Le positionnement de l’annonce par rapport aux autres liens commerciaux dépend de plusieurs critères :

  • l’enchère : c’est le budget attribué à l’annonce
  • le nombre de clics
  • la qualité de l’annonce à travers sa pertinence

Les deux principaux acronymes du référencement viennent d’être vus mais il en reste encore deux autres que l’on peut rencontrer : SEM et SMO

Le SEM (pour Search Engine Marketing ou Marketing sur les Moteurs de Recherche) englobe plusieurs techniques pour donner de la visibilité à un site. Souvent, on le résume par cette formule SEM = SEO + SEA et quelquefois on y ajoute le SMO (Social Media Optimization).

Le terme de SMO désigne l’optimisation des réseaux sociaux pour faire gagner en visibilité un site. Il s’agit de publier du contenu sur les réseaux sociaux, réussir à avoir l’engagement d’une communauté et générer des partages de liens qui peuvent se retrouver hors des réseaux sociaux sur des blogs ou d’autres sites. Le SMO permettra aussi de mieux connaître vos clients grâce à l’interaction avec eux.

Sources :